Accélérer la procédure d’un divorce, les astuces

Mettre fin à un mariage est une procédure qui demande du temps. Vous pouvez toutefois accélérer les choses en optant pour la procédure la plus simple. Pour engager une procédure de divorce, il est conseillé de divorcer à l’amiable afin de mettre fin à l’union d’une manière plus rapide.

Confier le dossier à un bon avocat

Pour divorcer, depuis 2017 les couples peuvent opter pour le divorce par consentement mutuel. La présence de deux avocats différents est requise dans cette démarche. Ces derniers assurent de rédiger la convention de divorce, puis procèdent à sa contre signature. Bien choisir son avocat est indispensable pour raccourcir autant que possible la durée de la procédure. Le mieux serait même de faire appel à un avocat spécialisé en droit de la famille. Ce dernier dispose toutes les connaissances ainsi que les compétences nécessaires pour cerner toutes les questions tournant autour du divorce.  Son accompagnement permet de bien mener le divorce, réduire le délai ainsi que les risques.

Les époux doivent toujours se mettre d’accord sur les conséquences du divorce

Dans la phase de négociation, les époux et les avocats déterminent ensemble les conséquences de la rupture de l’union. Le délai de la négociation est raccourci si les époux s’entendent bien alors que dans le cas échéant, cela peut durer pendant des mois. Si les époux souhaitent ainsi accélérer réellement la procédure, cette étape est décisive. Pour faire plus simple, la meilleure solution à entreprendre serait de lister les principaux points suivants :

  • Les règles à mettre en application pour la répartition des biens.
  • Les pensions alimentaire et compensatoire.
  • La garde des enfants et bien évidemment l’organisation du droit de visite.

Les époux doivent disposer d’une situation patrimoniale simple

Disposant d’une situation patrimoniale simple, les époux peuvent effectuer plus rapidement la procédure de leur divorce. Ils n’ont pas besoin de faire appel à un notaire ou d’établir des actes particuliers pour liquider leur patrimoine étant donné que si peu de biens en commun entre en jeu. Tout cela permettra au couple de gagner largement du temps.

L’établissement d’une convention dans l’intérêt de tous est indispensable

Pour limiter autant que possible le délai des négociations et les réécritures de la convention, les avocats des époux doivent établissent leur convention. Pour gagner plus de temps, les époux doivent réfléchir en amont à toutes les conséquences de leurs décisions. Cela leur permettra de trouver des solutions bien équitables. En présence d’un enfant mineur, si ce dernier demande à être entendu par le juge, ce dernier vérifiera si la convention respecte les intérêts de toute la famille avant de venir homologuer et prononcer le divorce. Le cas échéant, à la seconde audience, le juge demandera un nouvel accord, une démarche qui va encore rallonger la durée de la procédure.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top